Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

04.05.2006

COMMENT PERENNISER SERIEUSEMENT LA LIAISON ALES NIMES ALES dans l’intérêt réel des Alésiens, Nîmois et Gardois en général ?

PREMIEREMENT

Ce que devrait savoir les écologistes de Nîmes, les « verts du Gard » et autres tenants inconditionnels du viaduc lesquels manquent manifestement d’informations objectives sur l’obsolescence certaine de l’option viaduc de Courbessac.

Savent-ils, par exemple, que la liaison par le viaduc condamnera au moins trois arrêts essentiels de TER ou train Tram (avec parkings relais) qui pourraient aisément, grâce à la voie 104, être mis en place au Boulevard Talabot/Rte d’Avignon, à Jean Bouin et au Pont SNCF de la Route de Courbessac.

D’autant que l’alternative voie 104, propre à pérenniser la ligne Alès-Nîmes Alès et de coût extrêmement réduit, doit pouvoir aller dans leur sens et satisfaire à leur préoccupation affichée : offrir aux Nîmois la possibilité de circuler autrement qu’en voiture au Nord de Nîmes entre les quartiers EST et OUEST tout en accentuant les liaisons ferroviaires le long de la ligne Nîmes–Alès et bien évidemment en permmettre un accès aux TER NîmesAlès Nimes sans avoir à entrer dans Nîmes !

Pourquoi donc rester sourd à cette possibilité évidente alors qu’ils combattent en même temps la future rocade Nord ? Simple problème de voisinage ? D’opportunité ? Nous ne le pensons tout de même pas …

Sans aucun doute, l’intercommunicabilté entre les différents quartiers Nord de Nîmes devrait passer par autre chose que le viaduc de Courbessac ! La voie 104 par exemple ! … Ou mieux encore …

Sinon, en quoi nous tromperions-nous ?
En tout cas, nous attendons d’en débattre !

À suivre ...

Les commentaires sont fermés.