Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

09.01.2007

Habitant Nîmes étant petit, j’ai vu circuler le tramway.

Quelques extraits du "Débat public sur la politique des transports dans la vallée du Rhône et l’arc languedocien
qui s'est tenu à Alès, le 14 juin 2006

Propos de Monsieur CORRAZE

"Je suis un modeste usager et client de la SNCF. Je suis frappé par l’incohérence de la situation actuelle qui perdure depuis 30 ou 40 ans. Si on avait consacré autant d’argent à la réfection de la ligne Nîmes/Alès, on aurait une espèce de métro entre Nîmes et Alès à vingt minutes". (...)

"Quand on arrive à Nîmes, c’est l’asphyxie. Ça bouchonne pendant des heures. Est-ce que tout ceci ne doit pas être mis en cohérence ? Habitant Nîmes étant petit, j’ai vu circuler le tramway.

"Il faut savoir qu’à l’entrée d’Alès, les autorails ne peuvent pas rouler à 140 à l’heure. Ils roulent à 30 à l’heure pour rentrer dans la gare d’Alès. C’est du jamais vu. Je ne sais pas ce qu’il faut faire. Il y a vraisemblablement une carence des pouvoirs publics, en particulier de la SNCF, de RFF, depuis 30 ans pour en arriver à ce point-là de catastrophe".

"On a le Conseil régional qui achète des appareils pour rouler à 130 à l’heure et on est
ici à 30 à l’heure !"


"Le viaduc, je ne sais pas s’il faut en être fier. D’après ce que j’ai entendu, il n’est qu’à une voie.
Pour couper le sillon du bas d’Avignon à Nîmes, bravo, ce n’est pas mal !
.

Si nos anciens avaient construit au rabais les gares de Saint-Lazare et de Lyon, Paris n’existerait pas parce qu’on ne pourrait pas pénétrer dans Paris" ...


Propos de Philippe DOMERGUE, Chargé de mission au Conseil supérieur du service public ferroviaire


"Bien sûr. En ce qui concerne la rénovation du réseau, il se trouve que je suis venu de Paris en
prenant le Cévenol et que j’ai fait le parcours sur la locomotive entre Clermont et Alès. Je me suis fait expliquer les différents ralentissements sur cette ligne. Effectivement, c’est triste. Le nombre de limitations de vitesse que le mécanicien et le chef traction m’ont cité est assez effrayant. Le plan de rénovation annoncé par le ministre aujourd’hui n’est qu’une rustine puisqu’il prend à la SNCF et à RFF des ressources sur d’autres rubriques. Finalement, ça va très bien jusqu’aux élections de 2007, et après on verra. Voilà les quelques réflexions que je voulais faire en introduction"….

Les commentaires sont fermés.