Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

12.03.2007

Viaduc de Courbessac: On nous cache la vérité

medium_raccordement_viaduc.3.jpg Les élus du Conseil Régional Languedoc Roussillon et les élus du Conseil Général du Gard qui le financent en partie, plus généralement les contribuables qui le payent, savent-ils vraiment que le VIADUC dit de Courbessac n'aura qu'une seule voie ?

Savent-ils que cet ouvrage ne prendra naissance, sur la voie Tarsacon-Sète, qu'à 950 m de la Gare Nîmes-voyageurs et non pas à la gare elle-même ?

Savent-ils que TOUS les TER allant de Nîmes sur Alès circuleront donc à contre sens dans le goulet saturé du viaduc Talabot (entre la gare Nîmes Voyageurs et le Pont de l'Observance/Route d'Avignon) ?

Les partisans viaduc se sont-ils interrogés, au moins un instant, sur la réalité des "bienfaits annoncés" de cet ouvrage ?

Savent-ils que, contrairement aux dires de la SNCF et RFF, le déséquilibre existant actuellement entre la voie 1 (Tarascon vers Sète) la plus chargée, et la voie 2 (Sète vers Tarsacon), la moins chargée, sera lourdement aggravé ?

Et que la saturation sur ce tronçon de l'artère littorale ne sera qu'accentuée ?

Savent-ils, en effet, que sur 950 m (tout au long du Boulevard Talabot) la VOIE 1 (reliée au viaduc de Courbessac) supportera 124 trains au lieu de 110, tandis que la voie 2 (libérée des TER Nîmes Alès) n'en absorbera plus que 76 au lieu de 90 ?

medium_Circulations_page_22_d_copie.jpgUn fait est certain: pour arriver à convaincre de la pertinence de leur ouvrage, la SNCF et RFF ignorent délibérément les indéniables données chiffrées - du rapport d'enquête préalable à sa déclaration d’utilité publique, à savoir que 110 trains empruntent quotidiennement la VOIE V1 (Tarascon vers Sète) alors que seulement 90 trains empruntent la VOIE V2 (Sète vers Tarascon) ?


Par ailleurs, contrairement à ce que l'on pourrait croire à la lecture de ce rapport :

- les circulations localisées entre le dépôt de Nîmes-Pierre Semard et Courbessac (au nombre de 110 selon le rapport ) empruntent forcément des faisceaux de service distincts, et n’ont donc pas vocation à être comptabilisées en termes de sillons sur l'artère littorale

- les circulations de service entre le dépôt et la Gare Nîmes Voyageurs (une trentaine selon le rapport ) se répartissent également sur les deux seules voies disponibles V1 et V2 et n’accentuent aucunement le déséquilibre entre ces voies ...

Pourquoi tant de contre vérités, voire d'explications confuses de la part de la SNCF et RFF ?

Nos élus et autres partisans du viaduc ont-ils la certitude - preuves à l'appui - que le viaduc de Courbessac servira l'intérêt bien compris des Gardois, ... de Nîmes à Alès ?

Il ne serait pourtant pas bien difficile de faire mieux et moins cher avec la VOIE 104 ou la voie désaffectée oubliée qui va du Pont de l'Observance à Courbessac et au-delà !! Mais ...

Les commentaires sont fermés.