Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

09.04.2008

ABUS DE POUVOIR et/ou LAXISME ? (note n°2)

Centre de maintenance SNCF Sernam -Pitot- Jean Bouin à Nîmes

Il faut savoir aussi que pour écarter toute possibilité de construction de ses installations de maintenance des TER au Pont de Justice-Grezan, la SNCF a fait répondre par le Préfet du Gard (Extrait du mémoire en défense pour la SNCF):

« La saturation actuelle du nœud ferroviaire nîmois, et les mouvements supplémentaires qui seraient issus du centre de maintenance (20 sillons), interdit une implantation en périphérie de Nîmes notamment plus à l’est dans le quartier de Courbessac »

INEXACT !

En vérité, si le Centre de maintenance avait été construit au Pont de Justice, ces mouvements supplémentaires de trains se feraient TOTALEMENT (comme maintenant) par les faisceaux de voies de service qui relient le dépôt Pierre Semard à Courbessac et Pont de justice.

Ce qui n'aggraverait aucunement la prétendue saturation ( à voir!) actuelle du nœud ferroviaire nîmois.

De plus, et en tout état de cause, que le centre de maintenance SNCF soit situé au dépôt (Semard-Pitot-Jean Bouin) ou à Pont de Justice, la circulation des trains dans le goulet situé entre la Gare et le dépôt ne CHANGE ABSOLUMENT PAS (et, qui plus est, ne changera pas avec le viaduc de Courbessac qui s’arrêtera lui aussi quasiment à hauteur du dépôt !)



(à suivre)

Les commentaires sont fermés.