Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

29.04.2008

Ou est la vérité ?

Comment connaître la vérité sur la réelle surcharge de l’artère littorale entre entre Nîmes-gare et Courbessac/Serre-paradis (Poste d’aiguillage n° 3) ?

I. Circulations voyageurs et fret

Pour justifier de ses options viaduc et maintenant de l’implantation du centre de maintenance au Sernam, pourquoi RFF et la SNCF assurent-ils que la voie2 (Montpellier–Tarascon) serait plus chargée que la voie 1 (Tarascon-Montpellier) ?

Il ressort en effet de données chiffrées produites par la SNCF/RFF que :

- La circulation totale annoncée sur la voie 1 (Tarascon –Sète) est de 124 trains du poste 3 (Courbessac) à Nîmes-voyageurs.

- La circulation totale annoncée sur la voie 2 (Sète -Tarascon ) n'est de 104 trains sur le tronçon identique mais reliant Nîmes-voyageurs au poste 3 (Courbessac)

C’est donc la voie1 qui est plus chargée que la Voie 2 ! Alors quelle est la vérité (justificatifs sérieux à l’appui) ?

II. Circulations de service

Pour ce qui est des sorties du Dépôt (55 +15) et du Centre de maintenance TER (??) il apparaît que:

- les engins à destination de Tarascon utilisent des voies dites de service (dont la V.104) jusqu’à Serre paradis/Courbessac (poste 3) - donc sans surcharge de l’artère littorale (voies V.1 et V.2).

- les engins à destination de Nîmes-voyageurs utilisent dans un premier temps des voies de service (dont la V.104) pour se rendre à Serre paradis/Courbessac (Poste 3) puis rebroussent chemin. C’est ainsi qu’après avoir coupé la voie principale Nîmes-Tarascon (Voie V.2) - tout comme actuellement les TER Alès-Nîmes ! – ils reviennent (sur 1 200 m) vers Nîmes-voyageurs par le seul itinéraire possible : l’autre voie principale Tarascon-Montpellier de l’artère littorale (voie V.1)

Quant aux entrées au Dépôt ( 55 +15) et au Centre de maintenance (??) :

- les circulations en provenance de Tarascon se font indépendamment de l’axe littoral par 2 voies de service dédiées à l’itinéraire Courbessac-Dépôt (dont la V.108)

- les circulations en provenance de Montpellier se font d’abord par l’artère littorale Montpellier-Tarascon (voie V.2 sur 950 m) jusqu’au du Pont de l’Observance (en bout du Bd Talabot) puis par une voie d’échange et de service dédiée à l’itinéraire Pont de l’Observance-Dépôt (voie V.104)

Pourquoi de telles circulations qui sont fortement "dévoreuses de sillons » (beaucoup plus que les circulations des TER Nîmes-Alès-Nîmes !) sont-elles sous-estimées voire " oubliées" par la SNCF/RFF ?

Pourtant, dans TOUS les cas de figure, une banalisation (circulation dans les 2 sens) de la VOIE d’échange V.104 puis d’un tronçon de 1 000 m d’artère littorale (voie V.2) entre le Pont de l’Observance et la gare Nîmes-voyageurs permettraient une réelle économie de sillons tant sur les circulations des TER Nîmes-Alès-Nîmes que sur les circulations de service avec le Dépôt et le Centre de maintenance !

Rappelons à ce propos que l’option viaduc nécessitera quant à elle la banalisation d’un tronçon de 950 m d’artère littorale (voie V.1) entre le Pont de l’Observance et la gare Nîmes-voyageurs (la plus chargée !) et une surcharge aggravée de ce goulet d’étranglement.

Pourquoi un tel démarquage de la réalité ?

- pour justifier l’implantation du Centre de maintenance à proximité de la gare de Nîmes-voyageurs ?

- pour justifier la construction du viaduc de Courbessac qui condamnera la solution alternative voie 104 satisfaisante pour tous ?

En tout cas nous persistons à penser que la solution Voie 104 permettrait :

- une consommation minimum de sillons par TOUS les TER Nîmes- Alès-Nîmes

- une diminution importante de la consommation de sillons par les engins en entrées et sorties du Dépôt ou du Centre de maintenance

- plusieurs points d’entrée et de sortie aux usagers de la ligne Nîmes-Alès-Nîmes (haltes-minutes et parkings relais) d’où un gain de temps de plusieurs minutes par rapport à la situation actuelle (de 3 à 10 minutes)

- Une liaison par train (…Tram) pour tous les Nîmois - automobilistes ou non - qui voudraient circuler aisément entre Nîmes–voyageurs et :

 Pont de l’Observance
 Jean Bouin/Route d’Avignon
 Serre-Paradis
 Pont de Justice,
 etc.

Sinon, que la SNCF et RFF, justificatifs à l’appui, démontrent le contraire en toute transparence !

S’ils avaient raison, nous serions prêts à le reconnaître !

Commentaires

Un petit bonjour des blogueurs orléanais. On vient de se rendre compte que vous avez récupéré l'ancien directeur de France Bleu Orléans qui était très sympa et ouvert vis à vis de la blogosphère du loiret : alors n'hésitez pas à aller écouter France-Bleu !!!

Écrit par : Fansolo | 30.04.2008

Les commentaires sont fermés.