Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

17.10.2009

LGV NÎMES-MONTPELLIER-PERPIGNAN

Suivi du forum SARA et du fil : LGV NÎMES-MONTPELLIER-PERPIGNAN

Intervention de NA (14 octobre 2009):

Autocar a écrit: " Ce cahier d'acteur me semble clairement orienté sur une vision trop Alésienne et semble oublier que la LGV ne s'adresse pas qu'au département du gard... Une vision aussi étriquée n'est pas bien sérieuse et ne sera certainement pas pris avec tout le sérieux que ce cahier pourrait mériter. Mais encore fallait il être moins optu.

Par contre pouvez-vous m'indiquer d'où provient ce chiffre de la population estimée ? Merci"

Réponse:

Certes, vous avez raison, Alès n'est pas le centre du monde, pas plus que Nîmes ou le Gard.

Toujours est-il que l'exploitation rationnelle du contournement de Nîmes / Montpellier doit pouvoir conjuguer au mieux les échanges régionaux (entre Montpellier, Nîmes, Alès, Arles , Avignon-ville, etc.) et inter-régionaux voire nationaux et internationaux (provenance/destination directes Nice, Marseille, Barcelone, Paris, etc. Dans ces conditions, le barreau Nîmes-Feuchères/Courbessac/Manduel TGV avec extension aux sites de Montpellier TGV et Montpellier Saint Roch devra jouer un rôle essentiel tout à fait dans l'air du temps (un ensemble dont l'appellation, pourrait être : Barreau ferroviaire Sud de France ... je sais, je sais ça fait ambitieux - à la FRÊCHE, quoi)

A ce propos, la note à laquelle vous avez réagi précise aussi (avec explications à l'appui):

«Cette refonte consisterait à organiser, à partir des infrastructures existantes, un maillage ferroviaire autour d'un futur barreau inter cités grande vitesse Montpellier TGV - Manduel TGV/TER qui serait directement alimenté par dessertes conjuguées des pays d'Alès, Arles, Avignon (ville surtout) Marguerittes/Remoulins mais aussi complétées par des liaisons TER prioritaires sur la voie classique Montpellier Saint Roch/Nîmes Feuchères/Courbessac et au-delà

« Pour ce qui du rôle du triage de Courbessac, dès 2005, n'oublions pas que RFF a pris conscience - voir son projet de multi-pôle - que celui-ci serait la clé de voute (pôle d'échange multimodal) permettant aux mêmes rames d'assurer soit des liaisons directes et rapides en TER, voire TGV (thermiques ou électriques) entre Alès, Marguerittes, Arles, Avignon-Ville, Nîmes Feuchères et la LGV via Manduel (qu'il y ait ou non une gare), ou des liaisons TER multidirectionnelles et rationnelles entre toutes ces destinations via l'infrastructure ferroviaire actuelle »

Ce qui, à mon sens, n'est pas rien ...

D'autant qu'une telle infrastructure permettrait une desserte prioritaire et rapide de Montpellier TGV à partir de l'Hérault, du Gard, du Vaucluse, des Bouches du Rhône et au delà ... Avec la possibilité devenue secondaire d'une desserte de Montpellier Saint Roch (en tramway !) à partir de Montpellier TGV.


Par ailleurs, dans le cahier d'acteur de Nîmes Action, vous trouverez aussi :
«L'étude complémentaire sur les sites nîmois * (pages 12 et 13) ne comptabilise, restrictivement et nominativement, que les populations de certaines villes (pas toutes), pour annoncer que le bassin de vie nîmois ne représenterait que 320 000 habitants au lieu des 600 000 réellement existants... Autrement dit, l'équivalent du bassin de vie montpelliérain pour lequel, la comptabilisation s'est faite en englobant, cette fois, les populations de toutes les agglomérations « du grand Montpellier » (Etude complémentaire sur les sites montpelliérains** - page 5 et 6 »

* Sites gares TGV dans agglo Nîmes :
http://www.debatpublic-lnmp.org/docs/etudes-complementair...

** Sites gares TGV dans agglo Montpellier :
http://www.debatpublic-lnmp.org/docs/etudes-complementair...


15.10.2009

Abonnement type Pont du Gard sur l'autoroute A9 entre Nîmes-Est et Nîmes-ouest ?

Pour accéder librement au parking du Pont du Gard, les visiteurs ont la possibilité de s'acquitter d'un forfait annuel d'une quinzaine d'euros. Ils reçoivent en contrepartie une carte magnétique.

A chaque entrée/sortie, il leur suffit alors d'introduire leur carte magnétique (vive l'informatique!).

De manière identique, tous les automobilistes qui voudraient traverser Nîmes en empruntant régulièrement l'autoroute A9 ne pourraient-ils pas s'acquitter d'un forfait annuel de quelques euros et recevoir en contrepartie une carte du type de celle du Pont du Gard ?

Bien évidemment cet «abonnement » ne leur permettrait que d'entrer et de sortir, dans la même journée, aux seuls péages de Nîmes-Est, Nîmes-centre ou Nîmes-Ouest.

Une telle utilisation de cette portion d'autoroute A9 par de très nombreux usagers désengorgerait fortement la ville de Nîmes tout en fluidifiant les entrées/sorties en trois points stratégiques.

Qu'en penseraient nos décideurs institutionnels ?

 

05.10.2009

La langue de bois des cheminots nîmois ? SUITE …

 

La SNCF a déglingué 1.jpg« La SNCF a déglingué le fret depuis 2003 en supprimant les wagons Isolés" et jeté sur les routes de la région plus de 700 000 camions par an, s'énerve Thierry Desbruères, secrétaire CGT che­minot Languedoc

Nîmes fait partie des 262 gares qui n'assurent plus le chargement et le décharge­ment de wagons de marchandises "isolés".

Résultat ? "Les cheminots nîmois ne voient plus qu'un train de fret par jour, alors qu'ils assemblaient jusqu'à 450 wagons il y a cinq ans" (La gazette de Nîmes)

Et à côté de cela, on milite toujours pour que ... Nîmes s'enfonce dans l'oubli ferroviaire.

Comme, par exemple, s'obstiner, en plus, à vouloir faire construire un ouvrage - désormais obsolète - de 40 millions d'euros et plus - qui signera la condamnation de tout espoir de gare TGV digne de ce nom à Manduel ... ainsi que celui d'un multi-pôle Nîmes-Feuchères/Serre Paradis/Manduel.

Autrement dit rendre impossible la création d' un  maillage ferroviaire rationnel entre Nîmes-Feuchères, Manduel TGV/TER, Alès, Lunel, Montpelier Saint Roch, Montpellier TGV, Arles, Avignon-ville, Tarascon/Beaucaire, Marguerittes, Remoulins, Bagnols sur Cèze, etc. etc.

Et par suite, faire disparaître toute chance d'exploitation réfléchie de l'étoile ferroviaire nîmoise en laissant « innocemment » en pâture aux privés (ça commence !) les infrastructures ferroviaires qui seront dès lors inexorablement vouées à l'abandon (triages de Courberssac et du Pont de Justice, etc.)

Et ainsi donc obliger TOUS les usagers Grandes lignes (Gardois et autres ) à passer par Nîmes Feuchères pour accéder à la LGV vers Paris /Marseille ou à la future - malheureusement llusoire - gare TGV/TER de Saint Jean de Védas (à la connexion de ligne classique et de la LGV !)

Ou plus sutipidement encore,  obliger tous ces usagers à rejoindre Montpellier Odysseum TGV toujours via Nîmes Feuchères puis via Montpellier Saint Roch (en tramway !). Et donc plusieurs dizaines de minutes de trajet perdues !!! Quel progrès ...

Mais au fait, tout cela se ferait dans l'intérêt de qui ?

Pour les uns,  intérêt  économique évident d'avoir une gare TGV à Odysseum ? Et pour les autres, culture du mécontentement ?

Alors, on continue quand même de se tirer des rafales de mitrailleuse dans le pied ? Tout en criant au scandale ?