Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

09.01.2010

LIAISON FERROVIAIRE "ALÈS-MANDUEL", "PROJET COURBESSAC" et FUTURE GARE DE "MANDUEL TGV"

Extraits de déclarations (débat public de Nîmes en avril 2009) faites au nom de RFF par  Edouard PARANT, Chef du projet Ligne nouvelle Montpellier Perpignan (LNMP), Joseph GIORDANO, Chef de service des projets d'investissement à RFF, Direction régionale Languedoc-Roussillon

Edouard PARANT,

« En 2020, ... nécessité de passer par Nîmes Centre pour vous rendre à Manduel, »

« pour quelqu'un qui viendra d'Alès et qui voudra prendre le TGV ... correspondance en gare de Nîmes Centre »

NDLR - Autrement dit, corrrespondance et rebroussement à Nîmes Feuchères ! Quel progrès !

Joseph GIORDANO

« Aujourd'hui ...nous avons une double voie vers Alès et vers Nîmes qui va sur Courbessac et on doit manœuvrer sur Courbessac pour revenir en gare de Nîmes»

« Demain ... avant fin 2012 ... on crée un viaduc à voie unique qui permet de rentrer directement d'Alès vers Nîmes et d'arriver directement à Alès »

« On (ne) conserve (qu') une liaison directe ... à voie unique ... entre Alès et Courbessac ... puisque le besoin ... est au maximum d'un train de fret par jour »

« Et si ... gare à Manduel, ... il sera nécessaire  de reprendre le doublement de cette voie, ... modifier toute la zone de Courbessac et, à ce moment là, ... créer une liaison directe avec la future gare nouvelle »

« On n'a pas étudié comment on va aller directement d'Alès en gare nouvelle de Manduel »

« On ne l'a pas étudié parce qu'aujourd'hui, la décision de faire une gare nouvelle à Manduel n'est pas prise »

« Donc, pendant une dizaine d'années, on va vivre avec Courbessac, avec toute son utilité, avec pour les gens d'Alès une liaison directe avec la gare actuelle » (NDLR - Et donc pas avec la gare de Manduel, pourtant désormais programmée!)

« Aller en TGV jusqu'à Alès, cela veut dire électrifier également la ligne Nîmes - Alès ... cela restera possible avec le viaduc de Courbessac. ...C'est autour de 50 millions d'euros pour électrifier Nîmes - Alès »

 

Note de Nîmes Action

Désormais, la gare de Manduel TGV/TER sera construite !

Pourtant le projet Courbessac -  inchangé depuis 14 ans - court toujours avec ses incohérences et un coût de plus en plus opaque et exorbitant !

Qui peut sérieusement croire que l'on  rétablira - un jour ... peut-être ? - une double voie directe entre Alès et Manduel, via le triage de Courbessac ? .

Alors que l'on pourrait :

- maintenir cette double voie existante et surtout ne pas la déstructurer (par économie des deniers publics)

- utiliser l'argent du viaduc en électrifiant la liaison Alès-Courbessac pour gagner au moins 10 minutes entre Alès et Nîmes et, surtout, offrir  la possibilité de mise en place des TER rapides * entre Alès, Manduel puis Montpellier Odysseum ...

- exploiter notamment la prochaine banalisation de l'artère littorale et de la voie 104 pour gagner au moins 5 minutes supplémentaires entre Alès et Nîmes et surtout économiser ainsi - sans viaduc! - des dizaines de sillons actuellement stupidement gaspillés

- transformer le triage de Courbessac (situé aux portes de Nîmes) en pôle multimodal (TGV,TER, TERGV ouTER rapides* , tram train, TCSP,) avec parking relais, tout à proximité des accès routiers et autoroutiers.

 

* Hervé CHAPELON, Maître de conférences à l'Université de Montpellier III

« Un projet TGV ça peut permettre d'envisager des TER à grande vitesse. Or, c'est un sujet qui n'a pas été abordé ce soir. On sait que ça fonctionne bien en Nord Pas de Calais. Ceux sont des TER à grande vitesse donc qui utilisent à la fois le réseau à grande vitesse et puis le réseau classique. Donc, je pense que c'est un sujet   important dans le cadre du débat »

 

Conclusion (pour la n ième fois)

L'exploitation en véritable service public de l'étoile ferroviaire nîmoise impose, avant qu'il ne soit trop tard, une utilisation enfin intelligente de son énorme potentiel.

Cette exploitation doit pouvoir en effet conjuguer la future gare de Manduel TGV/TER avec un train tram multidirectionnel (projet de la ville de Nîmes)  un pôle d'échange multimodal (projet ébauché par RFF en 2005 mais malheureusement volontairement bâclé et faussé) sur le site  du triage de Courbessac (en cours d'abandon)

Le tout dans le cadre d'un barreau multimodal et multidirectionnel qui s'étende de Nîmes-Feuchères à Manduel. Cela dans l'intérêt de TOUS les Gardois et plus !

Pourquoi nos décideurs politiques - qui claironnent constamment leur souci de  l'intérêt général - ne veulent-ils pas d'une étude qui mesure enfin de la réelle  "pertinence" de leur « projet Courbessac », un projet figé depuis bien trop longtemps et, de plus en plus, gaspilleur des deniers publics ? Que cache cet obscurantisme forcené ?

Toutes proportions gardées, ne pas agir ainsi serait aussi stupide que l'affaire des vaccins de la grippe H1N1 ! En tout cas - ce qui est tout à son honneur - Mme BACHELOT - elle ! -  a su être réaliste et considérer que changer de cap n'était pas un déshonneur !

 

Les commentaires sont fermés.