Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

05.02.2010

AVIS D'UN AUTRE ANCIEN DE LA SNCF

Extraits de l’intervention de Monsieur Henri ROSENBERGER , ancien Chef d’établissement SNCF à Alès et ancien chef adjoint à Nîmes (Débat public sur la LNMP du 23 avril 2009 à Nîmes)

« Il faut savoir qu’à Nîmes, nous avions un triage important. Malheureusement par la force des choses, il a été fermé. Ce triage libère des emprises extraordinaires à Nîmes intra-muros.

… Compte tenu que ce triage est abandonné et qu’il libère, comme je vous le disais, des espaces très importants, je suggère de transférer la gare de Nîmes actuelle qui se trouve sur un viaduc et contrairement à ce qui a été dit, j’affirme et je peux démontrer que cette gare-là n’est plus suffisante. Elle est saturée, impossible à améliorer parce que sur le viaduc, il n’y a pas de miracle à avoir…

C’est un quartier complètement saturé par les voitures, par le trafic. Enfin, … en plus, il y a un triangle qui est en train de se créer où il y a peu de places et  je crois pouvoir en parler en connaissance de cause

… cette solution-là permettrait d’abandonner le projet du viaduc de Courbessac qui, à mon sens, est [devenu *] une hérésie.

… pour l’avenir de Nîmes, je demande à ce que ce projet soit réexaminé. Je suis surpris que personne n’ait eu l’idée à RFF ou à la SNCF d’ailleurs de ne pas faire la liaison … avec les projets futurs.Ça me paraît dommageable.

Mais non je n’accuse personne, ce sont des projets qui datent de longtemps quand le viaduc de Courbessac a été proposé pour raccorder la ligne d’Alès, c’est sûr que le triage de Nîmes existait encore, était en fonction, donc les données n’étaient pas les mêmes. Maintenant ce triage ayant été supprimé, il n’y pas de raison de ne pas intégrer cette nouvelle donne dans vos études.

 

* « La SNCF a imposé le viaduc, pour raccorder la ligne d’Alès, car à l’époque, il n’existait pas d’autre solution. Maintenant que le triage de Courbes sac est abandonné, les données ne sont plus les mêmes » (courrier du 31 mars 2009 de H. ROSENBERGER à Monsieur J.P. FOURNIER, Sénateur-maire)

 

NB  Monsieur ROSENBERGER habite en périphérie de NÎMES (hors de Manduel et de Jean BOUIN/ Courbessac)

 

Les commentaires sont fermés.