Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

17.03.2011

Un formidable pôle d’échanges multimodaux (routier/autoroutier/TER/train tram/tramway) aux portes mêmes du carrefour du Pont de Justice à Nîmes

Personne (ou presque) ne sait ou ne veut savoir qu’en 1994 (voici plus de 15 ans)  les « inventeurs » du viaduc Jean Bouin, pour arriver à leurs fins, ont délibérément  caché l’existence d’une voie désaffectée entre le Pont de l’Observance et le triage de Courbessac. Une voie qui  pouvait largement servir à désengorger le goulet Nîmes Feuchères/ triage de Courbessac et améliorer les circulations Nîmes/Alès/Nîmes

 

Voies 104 et autres 020.jpg

Voies 104 et autres 023.jpg

Personne (ou presque) ne sait ou ne veut savoir que la banalisation (obligatoire) des voies ferrées entre NÎMES FEUCHERES et le triage de COURBESSAC ainsi que la disparition de la gestions des circulations « au téléphone » entre Alès et Nîmes ( y compris au  triage de Courbessac ) auraient permis, à elles seules, de gagner largement les 6 minutes qui seront prétendument obtenues par le viaduc Jean Bouin. 


Multipôle NFCM.jpg

En outre, personne (ou presque) ne sait ou ne veut savoir que le viaduc Jean Bouin condamne indubitablement  la création d’un formidable pôle d’échanges multimodaux (routier / autoroutier / TER /train tram / tramway) au triage de COURBESSAC, c'est-à-dire aux portes mêmes du carrefour du Pont de Justice (entre la route de Courbessac et la route d’Avignon). Avec accès direct pluri directionnel ( Tarascon, Beaucaire, Arles, Avignon-ville, Alès, Nîmes-centre, et plus tard,Montpellier Odysseum, Manduel TGV, Marguerittes, voire Bagnols sur Cèze  etc. 

 

 

Les commentaires sont fermés.