Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

13.04.2011

INSUPPORTABLE

DSCF2470.JPG

L’association ASPIQ se dit constituée de « responsables et compétents techniquement juridiquement »

L’association ASPIQ se flatte d’être qualifiée pour traiter sainement tous les dossiers chauds … relatifs à «l’intercommunicabilté des quartiers" de Nîmes et de vouloir « se faire entendre pour participer à l'élaboration des grands projets et éviter de faire des erreurs manifestes qui coûtent très cher à la collectivité et à chaque fois c'est le dictât des politiques qui pensent seuls détenir la vérité de la technicité et du monétaire »

Alors pourquoi cette association d’esprits de haut vol et surtout bien pensants n’ont-ils absolument pas voulu s’intéresser au dossier « viaduc de Courbessac », un projet obsolète, gabegique et particulièrement bâclé qui, depuis plus de 15 ans, se moque impunément de «l'application des règlements et le respect des lois» ?

Pourquoi cette association que nous avions personnellement informée et alertée (n’est-ce pas messieurs RAYNAUD et DELMAS ?) n’ont-ils jamais réagi et ne réagissent toujours pas face à ce long serpent de ferraille qui, avec son appétit insatiable (mais jamais comptabilisé dans le projet) coûtera non pas 38 millions d’euros officiellement annoncés mais, au moins le double ?

Soit, pour les 6/8 minutes théoriquement grappillées pour passer de Nîmes-centre à Alès-centre, au moins 10 millions d’euros /par minute. Rien que ça ! Et en rebroussant, cette fois, à Nîmes Feuchères et y prendre une correspondance …

Et perdre beaucoup plus de temps que ces quelques misérables minutes dévoreuses d’argent public …

Tout cela pour réduire quasiment à néant l’espoir d’une liaison rapide directe et intelligente entre les Cévennes et la future LGV de contournement autrement dit PARIS d’une part et , Montpellier TGV (Odysseum) d’autre part.

Tout cela pour obliger les Cévenols à rejoindre obligatoirement la gare de Nîmes Feuchères et prendre une correspondance soit vers la LGV (Manduel TGV... si elle était construite) soit, vers Montpellier Saint Roch puis Montpellier Odysseum … en tramway

Tout cela pour accompagner discrètement "certains politiques" dans leur rêve chimérique d’une future liaison TGV vers le Grau du Roi en passant par la "GRANDE" GARE TGV/LENTS de NÎMES FEUCHERES ? … (démentiel !)

Enfin, tout cela en sacrifiant la faisabilité (prévue par nos anciens, voire même par RFF … encore en 2005) d’un pôle régional multimodal qui aurait permis, au moindre cout, une distribution rationnelle et rapide des liaisons régionales et péri- urbaines … en modernisant l’actuelle liaison historique directe Alès-Tarascon/Beaucaire (mais surtout pas en déposant une des deux voies menant du Pont de la route d'Uzès au triage de Courbessac!)

En tout cas, Messieurs de l’ASPIQ et consorts sachez que vous avez malheureusement gâché, à cet égard, l’occasion de monter vraiment que vous étiez "apolitiquement"  capables, au moins, de combattre l’absence plus que scandaleuse d’étude d’impact hydraulique et géologique dans ce dossier vampire.

Il est vrai que vos "spécialistes" n’ont rien à redire sur les graves conséquences potentiellement prévisibles d’une tranchée de 180 mètres qui va « creuver » la colline de Serre Cavalier, au surplomb d’une zone notoirement inondable.

Photo mur viaduc.jpg

Ou encore, sur les autres graves conséquences potentiellement prévisibles de l’édification des grandes murailles de béton de plusieurs centaines de mètres de long qui vont, immanquablement, modifier les écoulements des eaux de surface dans une zone particulièrement inondable (rue Pitot prolongée sur 50 m et du côté des Route d’Avignon/rue Pierre Semard pour le reste. Etc.

Jean-Pierre SUISSA

Comité de quartier Jean Bouin/Nîmes Action

Les commentaires sont fermés.