Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

24.08.2012

PETITION contre les nuisances engendrées par le centre de maintenance des TER de la SNCF/Région Languedoc Roussillon implanté dans le quartier Jean Bouin à Nîmes

Les soussignés, riverains de la rue Pitot, constatent une intensification considérable des nuisances sonores et olfactives  engendrées quasiment 24h /24 et notamment de nuit par le centre de maintenance SNCF /Région Languedoc Roussillon installé tout contre la rue Pitot.


 

 De nombreux TER électriques et thermiques (fonctionnant au diesel) se garent tout au long de la rue Pitot entre le Tennis club et les rond points des rues Léo Lagrange/Jean Bouin en laissant fonctionner leurs moteurs diésel et/ou turbines électriques (climatiseurs et autres moteurs vrombissants) quasiment toute la semaine (week end compris) de NUIT comme de JOUR !

  Les interventions de visu, auprès des responsables du centre de maintenance n’y  font rien. Il nous est  répondu que rien ne peut être fait pour améliorer la situation comme, par exemple, ne serait-ce que faire stationner tous ces engins au plus près des rotondes, et donc sur des voies éloignées des habitations ...

  Il ne faut surtout pas oublier que tout ce secteur est resté désaffecté pendant des dizaines d’années et que le centre de maintenance pour répondre à d'obscures volontés politiques a été imposé en ce lieu qui devait légitimement être requalifié autrement que pour des activités industrielles...

 De surcroît, le permis de construire de ce centre de maintenance a été accordé au prétexte (avancé officiellement) que celui-ci serait éloigné des habitations !

  Et dixit les institutionnels ayant décidé de cette implantation : s’agissant prétendument que de TER électriques (ce qui est faux), il n’y aurait à craindre aucune nuisance !  De qui se moque-t-on ?

 CES NUISANCES étaient POURTANT TOTALEMENT PREVISIBLES !

  Nous ne comprenons pas cette attitude à une époque ou l'on ne parle que d'économie, de bruit et de cadre de vie. D'autant que le projet de quartier Hoche Sernam (incluant la zone ferroviaire qui était désaffectée) a été reconnue (futur) éco quartier en 2011 !

N'importe lequel des décideurs qui agitent sans cesse les grands principes de respect d'autrui et de l'environnement mais nous imposent de telles nuisances n'accepteraient absolument pas qu'elles surgissent à proximité de leur propre lieu de vie !

 Nous ne devons pas baisser les bras face à ces installations insensées dont les activités méprisent chaque jour davantage les habitants de notre quartier.

      En conséquence, les soussignés demandent à toutes autorités compétentes  d’intervenir efficacement  afin de mettre un terme à ces nuisances.

         Que les responsables de ce centre soient obligés de déplacer ces  activités bruyantes - qui n’ont pas leur place en ville - vers un lieu approprié (Pont de Justice par exemple) et en attendant, de les déplacer vers les rotondes désaffectées et autres voies avec, si nécessaire, la mise en place d’écrans pare-bruit.

        Il est en effet tout à fait légitime que ces nuisances nouvelles importantes, soient éloignées des habitations de ville. Tout comme cela se pratique intelligemment dans toutes les cités se dotant de pareilles installations nouvelles.

 

        En conséquence les soussignés demandent :

  -      qu’une étude d’impact soit enfin réalisée sur l’étendue des activités menées dans cette nouvelle très étendue installation classée venue en extension de celle déjà existante au dépôt des machines de la rue Pierre Semard.

  -      que des mesures acoustiques et atmosphériques complètes, sérieuses et transparentes soient menées par un organisme indépendant … et sérieux.

 -     que toutes dispositions pour faire cesser ces nuisances soient enfin prises.

 

NB Cette pétition doit être jointe au dossier d’appel actuellement pendant devant la cour administrative d’appel de MARSEILLE et qui porte sur la contestation de l’octroi par le Préfet du Gard du permis de construire de ce centre de maintenance  en pleine ville de NÎMES

  La  clôture de l’instruction intervenant le 27 aout 2012, l’affaire devrait être jugée rapidement ensuite.

  Notre seul espoir : obtenir au moins que la Justice administrative ordonne au moins que ces nuisances soient enfin efficacement éloignées des habitations !   

 

11:16 Publié dans Ecologie ? | Lien permanent | Commentaires (3)

Commentaires

je confirme que le bruit incessant des trains stationnant à proximité des maisons (riue pitôt) génent énormément surtout la nuit. Pourquoi LES ont ils déplacés à cet endroit ?
Il faut que la sncf construise un mur anti- bruit.

Danger pour les pietons circulant rue jules verne chemin du serre paradis : circulation dense, vitesse excessive : conducteur ne maitrisant plus leur véhicules : plus de cinq fois des murs ont été démolis. QU"ATTEND LA MAIRIE POUR METTRE DES RALENTISSEURS DE VITESSE ????

Écrit par : gautier | 20.11.2012

Même problème à BORDEAUX pourrais-je avoir un contact avec vous. Merci de me répondre par mail. Cordialement

Écrit par : CHEVEROU | 24.11.2012

Quand on achète une maison ou un appartement à côté des voies ferrées, on sait à quoi s'en tenir, alors si vous n'êtes pas contents, déménagez et laissez nous bosser !

Écrit par : cheminot 30 | 27.03.2013

Les commentaires sont fermés.