Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

03.10.2006

Messieurs vous vous trompez de guerre !

Ecrit par François COMBOT (écologiste et "Conseiller Management de l'environnement à la SNCF") au nom de l'Union des Comités de quartiers de Nîmes Métropole:

« L’abattage de 18 micocouliers sur l’avenue Jean Jaurès (…)
Il s’agit d’une atteinte au cadre de vie des Nîmois pour ce que représentent ces arbres et pour l’ombrage qu’ils procurent ...


Impossible pourtant d’ignorer qu’une vraie grave menace se précise sur TOUT un secteur en pleine ville de Nîmes (HOCHE SERNAM JEAN BOUIN et autres (RICHELIEU, VINCENT FAÏTA, Route d’UZES, etc.).

Impossible d’ignorer que 24h sur 24, un centre de maintenance des trains engendrera d’importantes nuisances visuelles, sonores et atmosphériques en sus d’une aggravation certaine du risque d’inondation.

Cette verrue de 700m de long sur 65 m de large va longer la rue Pitot jusqu’au parking Jules Verne et s’ajouter au futur viaduc obsolète, inutile et gaspilleur d’argent public … mais aussi générateur d’expropriations douloureuses (ce qui est bien autre chose que l’abattage de quelques arbres !).

Au faux prétexte de veiller à l’intérêt public, comment oser se réjouir et à tout le moins rester indifférent à pareille grave injure faite à notre Ville et feindre simultanément de "pleurer" sur l’abattage (si regrettable soit-il) de quelques arbres qui de toute façon seront remplacés et le lieu embelli ?

Quels sont les véritables objectifs poursuivis par l’Union des Comités de quartier ?

Pourquoi discréditer à ce point la défense de l’environnement par de telles manœuvres ?

Où sont les Nîmois qui veulent réellement faire l’effort de défendre leur ville et leur environnement, … où celui de leurs concitoyens ? Ce qui est un devoir parfaitement légitime lorsque la menace est sérieuse !


RAPPEL
REUNION D'INFORMATION
LUNDI 9 OCTOBRE A 18H
AU STADE JEAN BOUIN

01.10.2006

Centre de Maintenance 24h/24 !

TOUS LES TER DE LA REGION seront entretenus, réparés, lavés-détagués
à HOCHE-SERNAM en PLEINE VILLE DE NÎMES
et cela ... 24h/24 !



Pourtant, le permis de construire l’ensemble nîmois des installations de maintenance n’a été délivré que pour la construction d’un Centre Régional de Maintenance des AUTOMOTRICES ELECTRIQUES TER


Et comme ailleurs qu'à NÎMES en Languedoc Roussillon, il n'y a AUCUN CENTRE DE MAINTENANCE DES AUTOMOTRICES DIESEL, alors ... CQFD


A qui va-t-on faire croire que 5 personnes (Cf. Plan Qualité SNCF) assureront la maintenance de TOUS les matériels diesel de la Région dans les minuscules ateliers vétustes de l’Unité Opérationnelle » de la rue Pierre Semard ?

Alors que 30 personnes n’auraient officiellement (pour combien de temps encore ?) à n’assurer que la maintenance des TER électriques dans un futur atelier flambant neuf de 2 400 m2 ?

Qui se moque de qui ?


A suivre

21.07.2006

Marguerittes. Le train pourrait reprendre du service en 2008 (MIDI LIBRE, 20 juillet 2006)

Nous constatons avec satisfaction que ce projet de réouverture de la gare de Marguerittes s’accorde pleinement avec notre réflexion sur la possibilité d’exploitation rationnelle de l’Etoile ferroviaire de Nîmes/Pont de Justice qui serait obérée par le viaduc de Courbessac.

Ce projet* intégré au Plan de Déplacements Urbains de Nîmes Métropole ( PDU) et tel que présenté par William PORTAL, maire de Marguerittes nous semble venir à point nommé - avant qu'il ne soit trop tard ? - pour sensibiliser les INSTITUTIONNELS de toutes sensibilités au potentiel de développement de l’existant (voie SNCF 104, terrains et parkings disponibles le long des voies en des endroits stratégiques, etc) sans avoir besoin d’engouffrer des millions d’euros dans le projet obsolète du viaduc de Courbessac …

* Voir aticle MIDI LIBRE du 20 juillet 2006: Marguerittes – Le train pourrait reprendre du service en 2008