Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

13.04.2009

Question n° 1681 - Débat public - Ligne nouvelle Montpellier Perpignan

Rubrique " Nîmes "
Question n°1681 (Débat public - Ligne nouvelle Montpellier-Perpignan)


Sur Nîmes, un scénario RFF envisageait (en 2005) la mise en place d’un Bi-pôle constitué d’une gare TGV/TER à Manduel qui serait couplée à une « gare d’échange » au triage de Courbessac/Pont de Justice (autrement dit au véritable centre de l’indiscutable et importante étoile ferroviaire nîmoise). Un scénario qui permettait une très séduisante liaison directe TER - voire TGV (si la ligne était électrifiée) - entre Alès et Manduel TGV. Et cela en exploitant parallèlement un système de haltes-minutes et parkings relais en périphérie de Nîmes et au-delà. Pourquoi ce projet particulièrement structurant pour l’infrastructure ferroviaire nîmoise serait-il sacrifié ?


En attente de réponse

12.04.2009

Question n°1764 - Débat public - Ligne nouvelle Montpellier-Perpignan

Rubrique "Nîmes –Externe Manduel"
Question n°1764 (Débat public - Ligne nouvelle Montpellier-Perpignan)


Les farouches partisans (politiques?) d’une gare TGV de contournement en centre-ville de Nîmes ironisent sur la pertinence d’une future gare TGV/TER à Manduel en l’affublant (plus qu’ abusivement) du qualificatif de « gare des betteraves » (par analogie avec la gare TGV de Haute Picardie). Cette gare de Manduel TGV/TER (couplée ou non avec une gare d’échange Serre Paradis-Pont de Justice – au centre de l’étoile ferroviaire nîmoise) ne serait-elle pas, bien au contraire, un cas d’école de commodalité, particulièrement éloquent ?

Réponse en attente

11.04.2009

Questionnement d'Yvan LACHAUD - Assemblée Nationale

Glané, par hasard, sur INTERNET

Assemblée nationale - Extrait du Compte rendu intégral de la séance ordinaire du mardi 3 février 2009

Financement de la gare TGV Nîmes-Manduel

M. le président: "La parole est à M. Yvan Lachaud, pour exposer sa question, n° 526, relative au financement de la gare TGV Nîmes-Manduel".


M. Yvan Lachaud
Ma question porte sur le contournement TGV Nîmes-Montpellier, plus particulièrement dans la zone nîmoise .
[...]Si nous devons conserver uniquement une gare à Nîmes centre, nous verrons passer les TGV sans qu’ils s’arrêtent. Nous ne pouvons donc souscrire à ce projet si celui-ci devait remettre en cause la qualité de desserte de l’agglomération nîmoise sur la ligne du TGV-Méditerranée.
C’est pourquoi, à l’heure où des interrogations se sont fait jour sur le moment de la réalisation de ce projet, je demande que soient confirmés les engagements de l’État quant aux échéances de livraison, et surtout quant à la réalisation d’une gare TGV Nîmes-Manduel et de sa plateforme multimodale la reliant au centre ville.



M. Christian Blanc, secrétaire d’État chargé du développement de la région capitale: [...] L’intérêt et le choix de l’implantation d’une gare nouvelle à Nîmes doivent être abordés dans le cadre du débat public consacré au projet de ligne nouvelle entre Montpellier et Perpignan,
[...] Le Gouvernement ne peut donc naturellement pas prendre une position aujourd’hui sur ce sujet, sans connaître les conclusions du débat public.
J’observe cependant que le site de Manduel présente d’ores et déjà des avantages certains : l’intérêt, notamment, d’une interconnexion entre les réseaux TER et TGV ; il permettrait en outre une ouverture sur l’est du Gard et sur les territoires voisins. Ces avantages seront objectivement exposés dans le cadre du débat public. [...] La décision que le maître d’ouvrage prendra à l’issue du débat public tiendra le plus grand compte de ces positions.