Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

24.08.2012

PETITION contre les nuisances engendrées par le centre de maintenance des TER de la SNCF/Région Languedoc Roussillon implanté dans le quartier Jean Bouin à Nîmes

Les soussignés, riverains de la rue Pitot, constatent une intensification considérable des nuisances sonores et olfactives  engendrées quasiment 24h /24 et notamment de nuit par le centre de maintenance SNCF /Région Languedoc Roussillon installé tout contre la rue Pitot.

Lire la suite

11:16 Publié dans Ecologie ? | Lien permanent | Commentaires (3)

27.04.2011

Vous avez dit voile semi-continu ?

Viaduc estacade 1.jpg

Viaduc dit de Courbessac - Extrait du dossier d'enquête publique (page 31) : Le projet dans son environnement

 

Actuellement en construction dans l’indifférence quasi générale (les décideurs ont tous les droits !   Y compris de ne pas faire réaliser d'étude d'impact ou ... de faire semblant ): une rampe et estacade en béton formant un ensemble continu de 375 m de long et jusqu’ à 10 mètres de hauteur qui supportera, à partir du Pont de l’Observance et jusqu'au quartier Jean Bouin, la nouvelle voie ferrée menant au viaduc dit de Courbessac (en plein zone inondable, sans étude d’impact préalable et alors même qu’il était expressément prévu un « voile semi-continu » en raison des inondations dues aux écoulements d’eaux pluviales) .  A moins que …

Il est vrai que ces vérités, et bien d’autres, ne sont que des vues de l’esprit d’empêcheurs « d’endormissement » des électeurs considérés  comme le disait  très clairement - à sa manière - un certain Georges FRÊCHE.

Photo mur viaduc 2.jpg

 Estacade en cours de construction

 

 

11:55 Publié dans Ecologie ? | Lien permanent | Commentaires (1)

30.03.2010

Le centre régional de maintenance des TER à Nîmes : dérapages, mensonges et tricheries à foison …

La CGT ne manque pas de projets .jpg

 

Encore un article du Midi Libre (Edition du 30 mars 2010) qui ouvre - sans le vouloir - une " belle " boîte de Pandore : la réalité du centre régional de maintenance des TER implanté - de force par la grâce du TOUT PUISSANT Conseil régional - dans un cul de sac, en pleine ville de Nîmes ...

Que nous confirme donc - bien naïvement  - Monsieur Pascal ROUSSON, responsable régional transports à la CGT ?

Que « l'atelier régional de maintenance des TER a été sous-dimensionné par la SNCF.

Et que la SNCF a rogné sur ce projet dont ne voulait pas la ville de Nîmes, pour qu'il ne soit pas retoqué. au tribunal administratif.

Ou encore «  on va devoir engager des travaux pour agrandir ce centre ».

[Un centre dont le permis a été accordé à la sauvette sur la base ... d'une fausse SHON et autres anomalies]

Et cette idée - lumineuse - qui consiste à prôner maintenat (comme par hasard)  la construction d'un centre de maintenance pour TER thermiques à ... Alès et non pas à Nîmes (il ne manque pourtant pas de place au Pont de Justice !!!).

De quel chapeau serait sortie cette nouvelle "belle" idée ?

Mais, voyons donc, il faut bien récompenser Monsieur Max ROUSTAN pour ne pas avoir ouvert les yeux et continuer de faire croire aux Alésiens que le viaduc de Courbessac (avec ses 4 minutes gagnées sur la solution voie 104 et la condamnation d'un pôle multimodal au triage de Courbessac ) serait toujours la panacée pour améliorer les liaisons intercités ... Un gâchis lamentable !

Sans parler, par exemple, de ce nouveau prétexte fantaisiste avancé maintenant par RFF:

le viaduc, en rabattant dans un goulet de 900 m d'artère littorale (du Pont de l'Observance à Nîmes centre) et ... sur une seule voie, TOUS les TER Nîmes-Alès-Nîmes, serait la solution miracle qui permettra sur la voie classique le « cadencement » entre ... Alès et Perpignan - via Montpellier Saint Roch - voulu par Monsieur FRÊCHE.

Notre Président du Conseil Régional, quel boulanger !

Est-il pourtant si difficile de comprendre que le Monde ferroviaire languedocien évolue à « toute allure » et que le prochain contournement de Nîmes et Montpellier va tout bouleverser ?  Et que ce qui était "au top"  en 1990 ne l'est plus du tout en 2010 ! Bien évidemment ...

A l'image du téléphone portable, du GPS, des scanners, des IRM, des circulations ferroviiaires informatisées, des TER bidirectionnels, des TERGV, etc. !

En tout cas, l'affaire du centre de maintenance de Nîmes n'est pas terminée ... Nous verrons bien ce qu'en décidera la Cour d'Appel de Marseille ... Sait-on jamais...

 

 

 

12:25 Publié dans Ecologie ? | Lien permanent | Commentaires (0)